La guerre, Rick Perry et… Michael Moore.


5 au 11 septembre 2011 – Le gouverneur du Texas Rick Perry a marqué des points dans la campagne pour les primaires du Parti Républicain. A la veille de son premier débat télévisé de la campagne, il avait déjà les faveurs des sondeurs, passant devant le favori Mitt Romney et l’égérie du Tea Party Michele Bachmann. Pour le Washington Post, l’entrée en lice du Texan a provoqué une véritable saignée chez les sympathisants de celle qui avait pourtant connu son heure de gloire en remportant un sondage bidon en Iowa. Les soutiens de Michele Bachmann auprès du Tea Party auraient diminué de moitié, alors que dans la tranche des partisans républicains les plus conservateurs, ils se serraient pratiquement évaporés.

Après le débat de mercredi soir, il avait encore pris de l’avance. Il a notamment refusé de se dédire pour avoir comparé récemment la sécurité sociale à un schéma de Ponzi (jeu de l’avion). Pour le commentateur de Forbes, Avik Roy, c’est cette fermeté, contrastant avec les positions plus consensuelles de Mitt Romney, qui permettra à Rick Perry de s’ériger en alternative face à Obama auprès des conservateurs. Il a aussi critiqué l’obligation d’une assurance maladie en vigueur au Massachusetts (dont Mitt Romney était gouverneur).

Rick Perry s’est aussi distingué…

Il est temps de rentrer!

Barack Obama a gagné la Maison Blanche en dénoncant ses prédécesseurs pour avoir entrainé le pays dans une guerre sans fin contre la terreur. Il est plus que temps pour lui de revenir à ses résolutions de candidat et de mettre fin aux aventures américaines en Irak et en Afghanistan, considère Bruce Ackermann, dans Foreign Policy. Ce professeur de droit et de Sciences politiques à l’Université Yale rappelle les fondements légaux de la guerre en Irak et en Afghanistan. Pour l’Irak, c’est le Congrès qui a autorisé l’intervention en octobre 2002. Une fois le dictateur irakien renversé, cette résolution n’autorisait plus qu’une intervention dans le cadre de l’ONU. C’est Georges Bush qui a négocié le maintien des troupes en Irak avec le président Irakien, après le départ de l’ONU en 2009. L’alors sénateur Joe Biden a voulu conditionner le maintien des troupes à une autorisation du Congrès. Pas assez ferme cependant pour le sénateur Obama, qui lui préféra une proposition de la sénatrice Clinton, conditionnant le financement du maintien des troupes à l’accord des deux chambres. Une fois passés à l’exécutif, tous trois poursuivirent pourtant la politique de Georges Bush circonvenant le Congrès, et c’est aujourd’hui la date fixée dans l’accord Bush-Maliki qui fait foi (31 décembre 2011). Pour l’Afghanistan, c’est une résolution du Congrès qui autorise la lutte contre Al-Quaïda et ceux qui hébergent les terroristes. Pour l’auteur, il n’est plus justifiable de maintenir une opération d’une telle envergure alors que le régime Taliban s’est disloqué en une vague coalition de groupes rebelles indépendants et que les attaques de drones ont réduits le nombre des chefs d’Al-Quaïda a une poignée.

En bref:

  • La poste a frôlé le défaut de payement (The Hill).
  • Jimmy Hoffa Jr, le chef du syndicat des camionneurs (si si…) appelle ses troupes à se débarrasser du Tea Party et à soutenir Barack Obama. « Ce n’est pas nous qui avons commencé cette guerre, c’est la droite. Mes propos contre le Tea Party reflètent l’opinion des travailleurs américains qui en ont marre de voir des politiciens payés par les entreprises détruire la classe moyenne. On en a marre de voir des boulots bien payés partir à l’étranger. »
  • Michael Moore publie la première partie de ses mémoires. Il y explique les difficultés auxquelles il a du faire face après le 11 septembre, et pourquoi la décennie qui a suivi lui a selon lui donné raison.
  • Il sera bientôt possible de garder ses chaussures en prenant l’avion grâce à des progrès dans les technologies de surveillance, promet Janet Napolitano à Politico. Il semble qu’il soit encore trop tôt pour lever la restriction sur les liquides, a dit la secrétaire d’Etat à la Sécurité intérieure.
Publicités

Commentaires fermés sur La guerre, Rick Perry et… Michael Moore.

Classé dans 7 jours, 7 nuits

Les commentaires sont fermés.