Le Texas donne à Mitt Romney son ticket pour la présidentielle


(MàJ 21:40) En remportant les primaires du Texas, Mitt Romney a dépassé la barre des 1144 délégués, selon les prévisions de CNN. Il s’assurera ainsi de la nomination en tant que candidat à la présidence des Etats-Unis lors de la Convention de Tampa (FL) en août. En campagne sans discontinuer depuis 2007, Mitt Romney, qui a perdu le précédent processus de primaires, en 2008, au profit de John McCain, a obtenu sa nomination de haute lutte contre Newt Gingrich et surtout Rick Santorum.

Ancien gouverneur du Massachusetts, Mitt Romney est issus d’une famille de politiciens mormons. Sa mère s’était présenté au Sénat. Son père, l’industriel George Romney, a été gouverneur du Michigan dans les années 60 et candidat à la nomination pour le parti républicain en 1968, nomination qu’il a perdu au profit de Richard Nixon.

En attaque, la campagne de Mitt Romney se présente sur deux axes principaux: les succès économiques qui ont fait sa richesse d’une part, et l’annulation des décisions de Barack Obama d’autre part. Son tout premier clip de la campagne présidentielle diffusé à la mi mai, intitulé « Day One » propose d’annuler la décision de bloquer le pipeline Keystone XL, de baisser les impôts pour les « créateurs d’emploi » et d’annuler la réforme de l’assurance maladie.

En défense, il fait face aux critiques contre Bain Capital, la firme de Private Equity qui a fait une partie de sa fortune. Barack Obama tente de faire de cette société financière un symbole du capitalisme de vautours. Cependant le président s’est heurté à des tirs de barrage bien au-delà du camp de Mitt Romney jusque chez les démocrates qui craignent de s’allliéner les soutiens de Wall Street. Bain Capital est une firme Bostonienne fondée entre autre par Mitt Romney et qui a investit ou acquis un grand nombre d’entreprises comme Dunkin Donuts, Clear Channel (radiodiffusion et promotion) ou encore Staples (chaine de magasin spécialisée en fournitures de bureau). Tour à tour décrite comme le pire du capitalisme (achat, dépeçage et revente d’entreprises avec plus-value) ou le meilleur (sauvetage de grands pourvoyeurs d’emploi et promotion de l’innovation), Bain Capital est au centre des conversations depuis plusieurs semaines.

Voici le spot de campagne de Barack Obama à propos de Bain Capital:

Publicités

Commentaires fermés sur Le Texas donne à Mitt Romney son ticket pour la présidentielle

Classé dans 7 jours, 7 nuits

Les commentaires sont fermés.