Ils ne vont pas chanter tout l’été, si?


Il est souvent reconnu que Barack Obama a élevé le niveau du débat politique aux Etats-Unis avec des campagnes mobilisatrices, intelligentes et innovantes. Mais les tirs en rase motte ne viennent pas toujours de l’équipe adverse.  Ainsi le Président a-t-il tenté de tirer profit du fait que Mitt Romney chante comme une casserole.

Le message de cette publicité, « Mitt Romney n’est pas la solution, il est le problème, » met en évidence les comptes en Suisse et les délocalisations opérées par Bain Capital, la firme bostonienne de private equity qui a fait la fortune de Mitt Romney. Le fond sonore est l’interprétation par Mitt Romney de « America the Beautiful« , un chant patriotique du début du XXè siècle qui aurait pu remplacer la « Star-Spangled Banner » en tant qu’hymne national. Mitt Romney l’avait chanté lors d’un événement de campagne en Floride. S’en moquer, c’est un peu risqué. Un solo laborieux est certainement plus pénible pour celui qui s’y astreint que pour ceux qui écoutent, et le personnage en apparait plutôt sympathique.

Youtube joue les arbitres

En janvier, le Président avait lui aussi chanté à Harlem, mais très brièvement. L’entourage de Mitt Romney n’est pas en reste quand il s’agit de se moquer, il vient donc de sortir lui aussi une pub qui détourne les vocalises présidentielles, mais il a eu moins de chance: les notes d’Al Green chantées par Obama ne sont pas, au contraire d’America The Beautiful, dans le domaine public. BMG a donc requis auprès de Youtube le retrait de la publicité, et le retrait de l’extrait dans lequel chante Obama. Tous deux sont en voie de disparition.

Un retrait jugé abusif par l’équipe de Mitt Romney, et par des commentateurs cités par Politico. La pub pourrait revenir après quelques jours, mais au rythme de la campagne, elle est perdue, relève en substance le site.

Publicités

Commentaires fermés sur Ils ne vont pas chanter tout l’été, si?

Classé dans 7 jours, 7 nuits

Les commentaires sont fermés.