Le dernier débat présidentiel largement consacré au Proche-Orient


Les Etats évoqués lors du débat et le nombre de fois où ils sont apparus.

Le dernier débat de la présidentielle s’est tenu hier à Boca-Raton, en Floride. Si les questions se sont concentrées sur la politique étrangère, les candidats ont largement fait état de leur point de vue sans vraiment tenir compte des questions qui leur étaient posées, et sont revenus à plusieurs reprises sur des thèmes de politique intérieure. Le modérateur du débat, Bob Schieffer (CBS News), a commencé par poser une question sur l’attentat de Benghazi, qui n’a pas vraiment eu de réponse immédiate, les deux candidats s’en tenant à une entrée en matière générale. Les candidats n’apparaissant jamais aussi « présidentiables » que lors qu’ils sont président, Barack Obama a souvent pris le dessus en mettant en cause l’expérience de Mitt Romney et son inconsistance. Il a aussi défendu son bilan en matière de sécurité. « Barack Obama a gagné la confrontation de lundi soir. Mitt Romney s’est toutefois posé en leader crédible lors de la série de débats », écrit The Atlantic.

Mitt Romney a mis en doute l’existence d’une stratégie claire de Barack Obama pour dissuader l’Iran d’acquérir une arme nucléaire. Il a mis en cause la Chine pour manipuler le cours de sa monnaie et pour voler la propriété intellectuelle américaine, accusant Barack Obama de ne pas avoir été suffisamment ferme.

Les deux candidats sont toujours très proches l’un de l’autre en termes d’intentions de vote telles que déterminées par les sondages. Mais Barack Obama reste en position d’emporter la majorité du Collège Electoral. Revoir les dernières prévisions de la Semaine.

Les Etats les plus cités ont été dans l’ordre l’Iran, Israël, la Chine et la Syrie. A noter que Cuba n’a été cité qu’une seule fois, par le modérateur, qui a rappelé la Crise des missiles. La France et le Royaume Uni n’ont été cités que fortuitement par Mitt Romney comme exemple de budget militaire. L’Amérique du Sud et l’Afrique Subsaharienne   (de même que l’Océanie et l’Antartique) n’ont pas été évoqués. Le mot d’Europe a été entendu sortant de la bouche de Barack Obama qui évoque en termes vagues la coopération militaire.

Publicités

Commentaires fermés sur Le dernier débat présidentiel largement consacré au Proche-Orient

Classé dans 7 jours, 7 nuits

Les commentaires sont fermés.