Archives de Tag: 2012

Obama/Romney: début de campagne

Après la défection de Rick Santorum et l’évaporation de Newt Gingrich (à court de cash) Mitt Romney commence à s’installer dans un camp républicain en ordre de marche. Mais il lui reste du travail pour convaincre: il apparait pour l’instant comme le plus mal aimé de tous les candidats à la présidence depuis… 1984, selon The Fix.  Pour autant, rien n’est joué: le même blog du Washington Post explique que les résultats seront serrés. Certains sondages continuent à donner Barack Obama perdant, et lui comme Mitt Romney convainquent tout autant dans leur propre camp: ils pourraient bénéficier du vote de 90% de leurs partisans déclarés, les indépendants feront donc la décision (bien que je me méfie beaucoup de cette catégorie inventées par les sondeurs et dont j’aimerais bien savoir quelle proportion change vraiment d’avis d’une élection à l’autre). Lire la suite

Publicités

Commentaires fermés sur Obama/Romney: début de campagne

Classé dans 7 jours, 7 nuits

Un sondage instructif pour Mitt Romney

Alors que Mitt Romney est donné gagnant dans les Caucus du Wyoming (qui se tiendront jusqu’au 6 mars), l’Institut de sondage de la Quinnipiac University à Hamden (Connecticut) a mesuré la popularité des candidats auprès de l’électorat républicain au New Jersey. Le Garden State, situé sur la Côte Est au sud de New York, sera l’un des derniers à tenir ses primaires en juin. Le vainqueur sera donc déjà connu. Le sondage livré aujourd’hui montre que Mitt Romney bénéficie d’une large avance sur ses poursuivants. Mais il contient aussi deux autres informations intéressantes:

  • L’institut a testé la possibilité de voir Chris Christie, gouverneur de l’Etat, figurer sur le ticket républicain au cotés de Mitt Romney. Populaire, apprécié pour son franc-parler, efficace lors de l’atterrissage mouvementé de l’ouragan Irene sur « ses » côtes l’an passé, Chris Christie a été un temps considéré, par les médias en tout cas, comme un candidat crédible à la présidence. Il a du démentir pendant plusieurs semaines, après quoi les spéculations ont porté sur l’éventualité de sa candidature en 2016, voire à la vice-présidence en 2012. Avec un tel CV, on pouvait légitimement s’attendre à ce qu’il booste la candidature qu’il soutiendrait. C’est le cas, sans toutefois changer la donne: alors que Mitt Romney était jusque-là perdant dans un duel contre Obama (39% à 49%), un ticket Romney-Christie ferait passer ces valeurs à 43% contre 49%, toujours en faveur de Barack Obama (vainqueur au New Jersey en 2008 par 57%). Commentaire au sondage sur Politico.
  • Autre enseignement du sondage, l’importance du gender gap, la différence entre le comportement électoral des femmes et celui des hommes. Alors que les hommes votent républicain à 51% contre 43%, les femmes votent démocrate à 55% contre 35%. Réputé versatile, Mitt Romney est-il tiraillé par la nécessité de séduire l’électorat féminin tout en donnant des garanties aux conservateurs? Ça expliquerait un nouvel épisode trouble à propos de la contraception, relaté dans le New York Times.

Commentaires fermés sur Un sondage instructif pour Mitt Romney

Classé dans Documents

Mitt Romney remporte les primaires du Michigan et d’Arizona

Mitt Romney vient de remporter une victoire importante dans l’Etat où il a grandi et dans lequel son père était gouverneur. Le candidat républicain y a remporté les primaires avec 41% des voix. Rick Santorum obtient 38%, Ron Paul 12% et Newt Gingrich 6%. Des 30 délégués en jeu, 2 sont acquis au vainqueur, les autres seront répartis proportionnellement. L’ancien gouverneur du Massachusetts a aussi remporté l’Arizona (29 délégués à celui qui compte le plus de voix), avec 47% des voix. Rick Santorum obtient 27%, Newt Gingrich 16%, et Ron Paul 8%.

Considéré comme vainqueur probable au Michigan depuis lontemps (il avait déjà gagné en 2008), il a fait face dans les deux dernières semaines à une campagne intensive de Rick Santorum, qui aurait pu engranger une victoire symbolique en délogeant Romney. Mais ça ne s’est pas produit. Même en concentrant leurs efforts, les soutiens de Santorum ne sont pas à la hauteur de ceux de Romney. L’analyse des dépenses de campagne par ProPublica montrent que sur 5 millions de dollars dépensés par les superPACs au Michigan, 3 l’ont été par Restore Our Future, qui soutient Romney. Sur cette somme, deux millions ont été dépensés en publicité négative contre Rick Santorum, alors que les superPACs pro Santorum n’ont pu dépenser dans cette même campagne que 1,8 millions, en tout.

Le 3 mars prochain auront lieu les primaires de l’Etat de Washington (nord ouest), avant le Super Thusday pendant lequel vingt Etats seront disputés, dont la Géorgie (76 délégués) et l’Ohio (66). 1144 délégués sont nécessaires pour obtenir la nomination. Mitt Romney s’en assure pour l’heure 139.

Politico propose cinq leçons à tirer du scrutin. Parmi celles-ci, la dernière est en forme de question: pourquoi Ron Paul, loin derrière avec 18 délégués, reste-t-il dans la course? La réponse passe peut-être par son fils, le sénateur du Kentucky Rand Paul, à qui Ron tenterait d’assurer un rôle de choix, dans cette élection ou dans la suivante, en 2016.

Commentaires fermés sur Mitt Romney remporte les primaires du Michigan et d’Arizona

Classé dans Briefing