Archives de Tag: communication

#malarkey [məˈlärkē]

Jeudi 11 octobre, 20:58, 40ème rue ouest à Manhattan. Adossés à l’immense tour métallique du New York Times, les anciens locaux du New York Herald Tribune abritent l’école de journalisme de la City University of New York. Au sortir d’un séminaire, je m’arrête au troisième étage: la newsroom.

Une trentaine de jeunes gens alignés finissent leur sub devant leurs MacBook. Une quinzaine d’écrans  muraux diffusent l’image d’Anderson Cooper dont le mouvement de sourcils suffit à traduire la gravité du moment: le débat vice-présidentiel est sur le point de commencer, en live, sur CNN. Lire la suite

Publicités

Commentaires fermés sur #malarkey [məˈlärkē]

Classé dans 7 jours, 7 nuits

Vrai ou faux? Une campagne dominée par les gaffes et les anecdotes

Inside the Capitol

Capitole, Washington DC © Loé 2012

J’entame ici une série de billets consacrée aux idées reçues sur la campagne présidentielle américaine. N’hésitez pas à donner votre avis et suggérer des interventions!

Première idée reçue: l’élection présidentielle américaine est un « concours de beauté » qui accorde une importance démesurée à l’accessoire.

La course à la présidence, une suite de gaffes? Des « 47% » de Mitt Romney au « You didn’t build that » de Barack Obama, en passant par les multiples écarts de langage de Joe « La Gaffe » Biden, la campagne 2012 a connu son compte de petites phrases. La première est « historique »: représentative de son époque et du candidat. Mitt Romney, en se faisant pincer vilipendant les bénéficiaires de prestations sociales, a donné un os à ronger à ceux qui veulent démontrer qu’il peine à se rapprocher de l’électorat populaire. Les images de cet épisode, filmées en douce et « fuitées » dans la presse, n’ont rien d’un travail d’orfèvre, puisque n’importe qui peut poser son téléphone sur un buffet. Mais la carafe de vin rouge qui ponctue les bonnes scènes en revenant sur le garde-manger dans la main du petit personnel donne toute sa force narrative à cette incursion chez les fundraisers. Lire la suite

Commentaires fermés sur Vrai ou faux? Une campagne dominée par les gaffes et les anecdotes

Classé dans Idées recues

La relecture, eau de javel des campagnes électorales ?

Petite lecture instructive à propos du derrière des news, dimanche dans le New York Times. Apparemment, c’est devenu la norme: plus aucune citation de l’entourage d’un candidat ne sort où que ce soit sans être relue par les attachés de presse concernés. Propos un peu forts, formules malhabiles, langage trop commun sont évacués par des équipes obsédées par la gaffe qui peut planter une campagne ou juste pourrir le week-end de tout un staff. Un travers courant à Washington (et à Lausanne, d’ailleurs, mais passons), même hors des périodes de campagne électorale. Bizarrement, l’auteur du papier a eu de la peine à mettre le doigt sur les conséquences qu’on peut craindre d’un tel phénomène: des coupes souvent mineures et inutiles, apparemment, d’après les rares journalistes qui acceptent d’en parler… anonymement.

Rançon de la chasse au buzz ou dérive d’une info aseptisée? Même des interviews enregistrés passent à la moulinette, apparemment. Mais ils ne seront peut-être pas perdus pour tout le monde. Cette histoire du Times m’a fait penser à un article du Nieman Lab, un blog sur l’avenir du journalisme de l’Université Harvard: l’article présente une nouvelle start-up qui récupère les vieux interviews de la presse écrite que les journalistes ont gardés sur cassette dans une vieille boîte à chaussure, après en avoir extrait les citations pour leur papier. Un vivier de trésors oubliés dans lesquels la voix de stars et d’Américains ordinaires revit sous la forme de documents sonores inédits. Il y aura peut-être des histoires à revisiter.

Commentaires fermés sur La relecture, eau de javel des campagnes électorales ?

Classé dans 7 jours, 7 nuits