Archives de Tag: Pennsylvania

En Pennsylvanie, la justice soutient une loi qui complique le vote

Pour voter en Pennsylvanie, il faudra montrer patte blanche. La justice vient de refuser de suspendre la loi, introduite par la majorité républicaine de ce Swing State, qui oblige les personnes souhaitant voter à montrer une « Photo ID », une pièce d’identité officielle munie d’une photo. Officiellement censé lutter contre la fraude électorale, pourtant jugée inexistante par toutes les études qui se sont penchées sur la question, le texte est largement considéré par ses détracteurs comme un moyen de limiter la participation au vote de certaines minorités.

Il se trouve parmi celles-ci un nombre significativement plus élevé de personnes âgées et pauvres qui ne bénéficient pas des documents demandés. Le vote y est significativement plus démocrate que dans la population en général. Le Gouverneur de l’Etat s’est par ailleurs félicité, lors du passage de la loi, du fait qu’elle « donnera l’Etat à Mitt Romney » lors de l’élection de novembre (résumé de l’affaire à la John Stewart)

L’absence de pièce d’identité comme le permis de conduire ou l’autorisation de travail, par exemple, peut paraître un phénomène marginal. Mais, comme toujours, il faut se rappeler que dans un Swing State, chaque voix compte. D’autre part, de nombreuses démarches administratives au niveau des villes ou de l’Etat peuvent, aux Etats-Unis, se faire sur la seule foi d’une enveloppe timbrée de n’importe quelle provenance, pourvu qu’elle vous soit adressée nommément à votre domicile.

La mise en place de lois encadrant plus sévèrement le droit de vote est quasi générale dans les Etats républicains. Des groupes de défense des droits civils ont promis de faire recours à la Cour suprême de Pennsylvanie.

L’un des derniers sondages disponibles, publié par CNN, donne Barack Obama gagnant en Pennsylvanie par 45% contre 38% pour Mitt Romney. La différence se situe dans la marge d’erreur. En 2008, Barack Obama avait battu John Mc Cain de 10 points, mais en 2010, les conservateurs se sont emparés d’un siège au Sénat, de cinq sièges à la Chambre des Représentants, et du fauteuil de Gouverneur.

  • Propublica donne un aperçu complet de la situation au niveau national ici.
  • Le Washington Post relate les derniers développements de l’affaire de Pennsylvanie ici.
  • Auparavant, dans la Semaine américaine: Entraves au vote sans précédent.
Publicités

Commentaires fermés sur En Pennsylvanie, la justice soutient une loi qui complique le vote

Classé dans Briefing

Rick Santorum abandonne les primaires

Le New York Times annonce que Rick Santorum a suspendu sa campagne, sur la foi des déclarations de deux de ses conseillers. Après avoir remporté les primaires dans 10 Etats, l’ancien sénateur de Pennsylvanie allait au-devant d’un combat difficile dans son Etat d’origine, dont les républicains voteront le 24 avril. Il s’était assuré le vote de 285 délégués, contre 661 pour Mitt Romney. L’annonce officielle de Rick Santorum devrait intervenir dans l’après-midi, d’après Politico. Rick Santorum avait, ces derniers jours, annulé plusieurs événements de campagne en raison de l’hospitalisation de l’une de ses filles. En quittant la course, il permet à Mitt Romney de consolider sa nomination comme adversaire de Barack Obama. Ron Paul reste cependant dans la course officiellement, mais n’a remporté aucun Etat. Quant à Newt Gingrich, il n’a pas formellement abandonné mais a reconnu qu’il ne gagnerait pas la nomination.

Que vont faire les délégués soutenant Santorum lors de la Convention? Certains, bien que comptés comme soutiens du conservateur, restent libres de voter pour n’importe quel candidat. D’autres, (188 selon ABCNews) sont porteurs d’un mandat impératif. Mais Rick Santorum peut choisir de les en libérer, pour qu’ils puissent voter pour un autre candidat.

Il y a peu de doutes que Rick Santorum finira par soutenir Romney. En attendant, The Atlantic revient sur sa campagne, en mettant en évidence trois façons dont Rick Santorum a affaibli la campagne du frontrunner. En prolongeant la course, il a couté à Mitt Romney un temps et un argent qui ne pourront pas être mis à profit pour battre Barack Obama. En portant la campagne sur le terrain social, et en matière fiscale, il a poussé Mitt Romney à se positionner très à droite. Enfin, Rick Santorum a pointé les faiblesses de Romney, notamment en mettant en évidence sa proximité supposée avec les idées de Barack Obama.

Cette bataille, inespérée au départ, comme le relève le Washington Post, a réussi à Rick Santorum « au-delà de toutes les espérences ». Même s’il s’est « lui même infligé les défaites au Michigan » et en Ohio (par des commentaires malheureux à propos de JFK et de Barack Obama), le journal estime que la campagne de Rick Santorum a montré la force que pouvait avoir les chrétiens conservateurs au sein du parti républicain. Enfin, le journal rappelle le jeune âge du candidat, rappelant qu’il pourrait probablement prétendre à concourir pour les prochaines élections sans problème en 2016 ou en 2020. Il n’aura alors que 62 ans.

Commentaires fermés sur Rick Santorum abandonne les primaires

Classé dans Milestone